11 mai 2017

Le jeu des sept erreurs...

Pour le petit reportage qui est passé sur France O le mois dernier, j'avais préparé le terrain en allant trouver un sujet à peindre avant que les journalistes ne me rejoignent. J'avais donc fait un premier « portrait » de cette magnifique épave, à Primel, Plougasnou. 
Et je me suis prise au jeu; j'ai repris le même sujet, sans plus de crainte de le rater, vu que j'en avais déjà fait une toile.
Intéressant de pouvoir aller droit au but et l'on retient mieux sa leçon en mettant en pratique les conclusions précédentes.
Je n'ai pas vraiment fini le second tableau, mais j'ai voulu le laisser ainsi. Plus sobre. Ce qui m'intéressait, c'était travailler davantage l'idée de distance entre le nez et l'arrière du bateau.
Cette coque qui s'avançait vers moi était impressionnante. Je voulais mettre l'accent sur sa proue. Je n'ai pas hésité à « flouter » tout  l'arrière, la cabine, l'arrière-plan. Le résultat allait dans le sens escompté…
J'aurais aimé revenir une fois encore, dans les mêmes conditions pour parvenir à creuser cela davantage. 

Amusant de voir comment le point focal, le point d'intérêt d'un tableau peut changer à cause de presque rien.
Dans le premier tableau, il se porte sur la cabine, dans le second, sur la proue.

Les séries m'ont toujours attirée mais je suis trop curieuse pour ne pas aller voir ce qui se passe encore un peu plus loin et je reprend rarement plusieurs fois le même sujet. Dommage. Je pense que c'est, avec le « daily painting »  de natures mortes, le genre d'exercice qui peut vous faire progresser comme jamais. 

Hâte de m'y remettre; je reprends la route dans une semaine!



"Hommage"
Huile sur toile
6F (41x33cm)
(950€)
 

"D'autres vagues"
Huile sur toile
6F (41x33cm)
(950€)